Voilà une idée simple : prédire l’état du trafic en se fondant sur les statistiques. C’est ce que propose maintenant Google Maps